Qu'est-ce qu'un levé sismique et quels en sont les impacts | Planification marine et conservation | Océans et eau douce | Enjeux et recherche | Planification marine et conservation | Champs d'intervention
Photo: Qu'est-ce qu'un levé sismique et quels en sont les impacts

Crédit: mikebaird via Flickr

Afin de déterminer s'il y a présence d'hydrocarbures dans un gisement marin, les compagnies pétrolières doivent effectuer des études sismiques. Ces dernières consistent à envoyer des jets d'air comprimé ou des ondes sonores focalisées vers le fond de la mer, permettant ainsi d'établir la profondeur, la position et la forme des formations géologiques souterraines.

Le gisement Old Harry, où des levés sismiques ont été autorisés par l'Office Canada-Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures, se situe en plein cœur du chenal laurentien du golfe du St-Laurent, qui sert de passe migratoire pour plusieurs espèces marines. Parmi ces espèces, on compte le rorqual bleu (Balaenoptera musculus), dont la population de l'Atlantique est très faible et qui figure au registre public des espèces en péril, ainsi que la morue franche (Gadus morhua) dont la situation dans le golfe du St-Laurent est toujours préoccupante.

Puisque le son se propage beaucoup plus facilement dans l'eau que dans l'air, le bruit d'un seul levé sismique peut couvrir plusieurs dizaines de millier de km2. Les levés sismiques contribuent donc à élever les niveaux de bruit de deux ordres de grandeur (20 dB) plus élevé que la normale(i), et ce, sans interruption pendant plusieurs jours consécutifs(ii). Or, de plus en plus d'évidences scientifiques indiquent que ces levés perturbent la communication, la navigation ainsi que les habitudes alimentaires chez la faune marine, qui dépend entièrement du son pour ces aspects de sa vie. Ces ondes sonores peuvent également blesser les poissons ayant une vessie natatoire, détruire les œufs et les larves de la faune aquatique, ainsi que pousser les poissons et d'autres espèces marines à quitter pour un temps la zone exposée.

Ainsi, ce type d'exploration pétrolière et gazière cause inévitablement des dommages à l'environnement marin. C'est d'ailleurs ce qu'a conclut sans équivoque une étude environnementale stratégique sur l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz dans l'estuaire du St-Laurent menée par le gouvernement du Québec. L'EES indiquait que l'exploration et l'exploitation d'hydrocarbures mettraient en danger la biodiversité marine.

Parce que l'estuaire et le golfe du St-Laurent sont intimement liés, on peut aisément conclure que les activités liées au tourisme et à la pêche commerciale dans le golfe seront affectées par l'exploration d'hydrocarbures, comme elles le seraient ailleurs dans le St-Laurent.
————-
(i) Les sons produits en milieu océanique proviennent de plusieurs sources naturelles telles que les vocalisations des organismes marins, le vent, l'action des vagues, le mouvement des glaces, etc

Pêches et Océans Canada. 2007. Énoncé des pratiques canadiennes d'atténuation des ondes sismiques en milieu marin.

(ii) Weilgart, LS. 2007. The impact of anthropogenic ocean noise on cetaceans and implication for management. Can. J. Zool. 85(11): 1091-1116.

Pour en savoir plus